Peptimiste

tout va pour le mieux, parce que tout pourrait aller plus mal

  • Pannikversaire

    Le 31 août, j’ai eu le plaisir de participer à l’émission marathon de Radio Panik “Pannikversaire” (avec deux n!), diffusée en direct le jour des quarante ans de la radio alternative Bruxelloise. Pour cette petite selecta, je me suis donné pour mission d’imaginer la musique que j’aurai pu choisir si j’avais été sur les ondes en 1983. J’avais dix ans, donc, j’aurais sûrement passé Porque te vas en boucle, le générique de Goldorak, le robot de l’espace ou d'Albator, Otis Redding, les Vikings de la Martinique et les Beatles.

    Read more…
  • Un Pays de fantômes

    Un pays de fantôme est un roman d’aventure. Dimos Horacki, est un journaliste envoyé en reportage dans une contrée, Hron, perçue comme sauvage et désorganisée par la société impérialiste, guerrière, coloniale dont il est issu, l’empire borolien. Il a pour mission de faire un portrait hagiographique et de relater les hauts faits du général Dolan Wilder. Envoyé dans un piège par ce dernier, il se retrouve, dans un pays montagneux, à évoluer dans une société libertaire, au fonctionnement diamétralement opposé à celle, autoritaire, dont il est originaire.

    Read more…
  • Smartphones cassés et vie privée

    Bien que je déteste les téléphones smart, dumb ou fixes, j’en ai trouvé sept dans les placards de la maisonnée cet été. Qu’en faire ? 1. Le téléphone est encore fonctionnel au minimum pour les appels. Certains de ces téléphones, sous réserve d’avoir encore un chargeur adapté (pré-micro usb ou usb-c, nokia dumbphone etc.) sont encore fonctionnels et peuvent notamment servir à des associations accompagnant des personnes précaires (les fameux sans - abris ou papiers)1.

    Read more…
  • Pepsi 70

    Le Pavillon Pepsi à l’expo universelle d’Osaka de 1970, conçu par le collectif d’artistes E.A.T. signa l’émergence de la culture globale qui accouchera de l’Internet libertarien actuel, c’est à dire celle de l’unification de la contre-culture états-unienne des années 70, de la cybernétique, et des technologies avec le capitalisme dans un grand show capteur de nos corps-gnitions dans leur intégralité. Voici la thèse développée par Fred Turner, Gabrielle Schaad et Nicola Jancovik dans Pepsi ‘70, Une multinationale à la rencontre de la contre-culture.

    Read more…
  • Merdification, Sous-traitance IA, et Sterling, ce visionnaire

    Depuis le billet de Doctorow, Tiktok’s enshittification (21 Jan 2023) l’expression se retrouve partout en français (de merditude à merdification) ou en anglais, y compris sur des médias ou pour appuyer des articles totalement merdiques. Trouvé aujourd’hui sur Mastodon, sur le blog de Ploum (Aka Lionel Dricot), ce texte De la merdification des choses”. Mais le pompon du jour de la merditude des choses, c’est ce qui suit. Outsourcer l’outsourcing Une proportion importante de personnes payées pour former des modèles d’IA sous-traiteraient ce travail à d’autres modèles de simulateurs d’intelligence humaine selon étude du Swiss Federal Institute of Technology (EPFL).

    Read more…
  • Monchoachi

    Je vais rarement sur lundi.am mais j’y suis passée ce matin. Heureuse de découvrir que les éditions du même nom republient le livre de Monchoachi "Retour à la parole sauvage". Initialement publié en 2008 et sous-titré «Ces voix qui nous manquent» par Lakouasos, soit Monchoachi lui-même et quelques comparses. On espère que le regain d’intérêt pour la toujours vivace pensée martiniquaise auprès des européens sidérés par leur manque d’imagination sociale et politique se soldera par la republication de l’ensemble de ses travaux et quelques euros sur son compte en banque.

    Read more…
  • Tramway Hanté et fantastique vosgien

    Demain le jour, de Salomon Izarra est un roman fantastique que j’ai acheté sur une table de libraire pour une raison fallacieuse: il se passe dans les Vosges, où j’ai passé beaucoup de temps enfant. Ce livre qui se passe en 1936, démarre avec un accident de train: alors que les wagons traversent la forêt vosgienne, une explosion retentit dans la nuit, le train déraille. Il ne reste que trois survivants, que l’on va suivre l’un après l’autre, dans ce roman à plusieurs voix, alors qu’ils s’enfoncent dans la forêt, en direction d’une lumière aperçue dans le lointain, à la recherche d’une aide hypothétique: Paul Rudier, un authentique salopard assassin et marchand d’armes, un éditeur désabusé, traumatisé par la grande guerre, Armand Létoile, et Suzanne Garcin, une journaliste.

    Read more…
  • Catan

    Jeux : Klause Teuber R.I.P Klaus Teuber, l’auteur du succès international les Colons de Catan, est décédé le 1er avril. Kevin Purdy, d’Ars technica, revient dans Klaus Teuber made Catan, and it changed the world’s expectations for board games sur l’histoire de ce game changer (ahah). Le blog Gus and co évoque à cet occasion sur les principes du jeu Catan : Le jeu de société qui transcende les frontières.

    Read more…
  • Violence américaine : Scorsese - Greg Rick

    Scorsese Dans son article du New Yorker, Revisiting the Violence and Style of Martin Scorsese’s “Raging Bull”, le critique Richard Brody revient sur l’aspect frontal de la violence dans le storytelling de Scorsese. Ce qu’on lui a aussi reproché dans The Irishman, était déjà là dans Raging Bull. Cette violence, celle du milieu mafieux dans les deux cas, c’est aussi une violence de genre, dirigée contre les femmes. There isn’t a woman seen in it who’s anything but a housewife or a playgirl, not a single female professional in sight—and not a person of color anywhere, not at a public pool, not even in a crowd of boxing fans at bouts in which La Motta’s opponent is black.

    Read more…
  • Alice is missing

    J’aime les jeux. Les jeux de plateau, de rôle, les jeux vidéos, même si je suis une assez mauvaise gameuse. Les jeux à dimension narrative ou stratégiques (Risk, 7 wonders, Andor etc..), même si je peux aussi m’amuser avec des jeux d’adresse (Suspend, Jenga, Kapla), coopératifs (The game, The Mind, Micro Macro crime city), de deck building (les Realms), familiaux, classiques (Échecs, Rummbikcub, Dominos) pour enfants (Zombie kids, Ninja Taisen, Perplexus, Puissance 4) ou d’ambiance (Myto,Yogi), pour ceux qui me viennent à l’esprit à l’instant où j’écris.

    Read more…